fbpx

Montorge

Au sommet de la crête rocheuse de Montorge, au nord ouest de la ville, se trouvent les ruines d’un château construit vers 1230 par le comte Aymon de Savoie. Il fut pendant deux siècles un enjeu majeur des luttes incessantes entre l’évêque de Sion et le comte de Savoie. Incendié en 1417 pendant la guerre dite de Rarogne, il n’en subsiste depuis que des ruines. Le site, par le panorama qu’il offre et le charme qui s’en dégage, vaut le déplacement.