fbpx

Majorie et Vidomnat

Le château de la Majorie tire son nom de son premier propriétaire, le major, bras-droit militaire de l’évêque. À partir de 1373, il devient la résidence des évêques et cela jusqu’en 1788. Le bâtiment fut réaménagé probablement par l’architecte Ulrich Ruffiner en 1536. Il abrite depuis 1947 le Musée d’art du Valais.